Projet MADAO: Un projet ambitieux de modernisation de la gestion des ressources humaines

Description

Un projet ambitieux de modernisation de la gestion des ressources humaines. Ce qu'en pense le directeur général des douanes:

Inspecteur Général Aly COULIBALY

Chevalier de l'Ordre National

« Au cours des deux décennies du 21ème siècle, les douanes du monde ont dû faire face à des demandes parfois antinomiques, découlant de la rapidité et de l'accroissement des échanges. Il s’agit en effet de sécuriser la chaîne logistique internationale tout en facilitant les échanges internationaux. La position stratégique de la douane comme acteur incontournable dans les transactions commerciales lui exige une habileté et un volontarisme en vue de répondre favorablement aux exigences des gouvernements et aux attentes des opérateurs économiques. Dans un tel contexte, les enjeux sont multiples : la mondialisation des affaires et du commerce, le développement, la réduction de la pauvreté, les nouvelles règles complexes en matière de gouvernance, le terrorisme international, la protection de l’environnement, l’augmentation des menaces transnationales, notamment. Intégrer ces évolutions, permet à l’administration de protéger les intérêts fiscaux et financiers de l’État, de protéger l’économie nationale contre les mouvements illicites de marchandises, de promouvoir les investissements, de soutenir le système commercial international en assurant des règles de jeu équitables pour toutes nos parties prenantes, de faciliter le commerce légitime et de protéger la société. Au regard de ce qui précède, nous nous sommes engagés depuis quelques années, dans un processus de réformes visant la modernisation de l'ensemble de nos structures et de nos procédures, et ce, dans le but de répondre positivement aux exigences fiscales et économiques du gouvernement, aux attentes de facilitation des opérateurs économiques, aux exigences sécuritaires des citoyens et aux souhaits d'épanouissement et d'évolution du personnel de la Douane.

Toutefois, nous sommes convaincus que la réussite de notre ambitieux chantier de réformes et de modernisation doit passer nécessairement par la mobilisation de tout le personnel de l’Administration des douanes. Les structures doivent s’approprier cet outil qui met à leur disposition une cartographie précise des emplois et des compétences exigées, donne plus de pertinence pour mieux cadrer l’effort de formation tout en comblant les écarts identifiés de manière objective.

Aussi, dans nos différents plans stratégiques nous avons accordé une importance particulière à notre capital humain et un ensemble d'actions ont été menées pour la mise à niveau et le développement de ses compétences. C’est pourquoi, l'assistance de l'Organisation Mondiale des Douanes dans le cadre du projet MADAO vient à point nommé pour renforcer cette démarche mais surtout pour permettre à notre Administration de disposer d'un système moderne de Gestion des Ressources Humaines. Cette assistance nous permettra de mettre en place des outils modernes de gestion des ressources humaines et d’instaurer une culture de management fondée essentiellement sur l'appréciation des compétences et la mesure de la performance de notre personnel dans un but de développement, d'épanouissement et de reconnaissance.

Je saisis cette occasion pour remercier l’OMD et le gouvernement suédois qui ont mis à notre disposition l’appui et l’expertise nécessaire pour nous accompagner dans notre processus de modernisation des Ressources Humaines. »

Lt-col Amadou KONATE

Directeur de l'Administration des Ressources Humaines, des Finances et du Materiel

Chef de Projet

Afin de relever les nombreux défis qui consistent à l’adaptation des effectifs et des compétences aux emplois et au regard des difficultés rencontrées dans la mise en oeuvre des systèmes traditionnels de gestion du personnel, l’administration des douanes du Mali s’est engagée dans un processus de modernisation.

A cet égard, elle a prévu dans son plan stratégique 2016- 2019, dans la composante sur l’amélioration de la gestion des ressources humaines, la mise en place de la gestion prévisionnelle des effectifs, des emplois et des compétences (GPEEC).

C’est dans ce cadre que la Direction Générale des douanes a sollicité et obtenu l’appui du Gouvernement Suédois et celui de l’Organisation Mondiale des Douanes(OMD), à travers le projet MADAO (Modernisation des Administrations des Douanes de l’Afrique de l’Ouest), pour la mise en place de ce projet.

C’est ainsi qu’une équipe-projet créée à la Direction Générale est à pied d’oeuvre depuis 2016 avec l’accompagnement et le coaching de deux experts douaniers de l’OMD et de la douane Gabonaise.

Les résultats obtenus consistent en quatre (04) projets d’outils de gestion du personnel mis à la disposition de notre administration. Il s’agit du :

- référentiel des emplois ;

- descriptif des postes ;

- référentiel des compétences ;

- dictionnaire des compétences.

La mise en place de ces outils modernes de gestion des ressources humaines permet d’instaurer une culture de management fondée sur meilleure appréciation des compétences, leur adaptation ainsi que celle des effectifs aux emplois et une mesure objective des performances du personnel.

Il est important de préciser que l’atteinte de ces objectifs est en corrélation avec la recherche de l’efficacité dans l’exécution du service, de l’épanouissement du personnel et de la reconnaissance du mérite.

Il est essentiel pour moi de saluer les contributions, observations et critiques du personnel au cours des séances de restitution et de partage avec les structures. Cela laisse augurer un élan d’appropriation du projet par l’ensemble des cadres et agents de l’administration, condition préalable pour sa réussite.

Pour terminer, nous gardons beaucoup d’attente et d’espoir sur l’engagement des cadres et agents du bureau principal des douanes de l’aéroport Président Modibo Keïta de Sénou, site pilote retenu, pour la suite de la mise en oeuvre du projet.

J’associe ma voix à celle du Directeur Général des Douanes qui a cru personnellement à ce projet, pour féliciter les membres de l’équipe-projet et remercier l’Organisation Mondiale des Douanes et le Gouvernement Suédois.

 

Lt-Col. DIALLO Adam DANSOKO,

Chef Suivi du Planning

« Pas l’ombre d’un doute sur la pertinence d’un tel projet. Il s’agit là, comme vous le savez, d’un vaste programme, très ambitieux, qui offre des outils de gestion efficace du personnel. Ce n’est un secret pour personne que les administrations des douanes des pays en voie de développement sont confrontées au défi de gestion rationnelle du personnel.

Pour le cas précis du Mali, en dépit des efforts louables en termes de gestion du personnel, le chemin reste encore long. Notre fichier personnel est informatisé depuis quelques années. Le mouvement du personnel est de plus en plus basé sur des critères précis s’étalant jusqu’aux aptitudes physiques du fonctionnaire. C’est dire que les efforts engagés sont à poursuivre. Comme plusieurs autres cadres de notre administration, j’ai suivi avec grand intérêt les travaux d’élaboration de tous les documents relatifs à cette réforme. C’est également avec le même plaisir que j’ai présidé les rencontres de restitution dans les différents bureaux des douanes de Bamako et de Koulikoro.

De toutes ces démarches, j’ai retenu la nécessité pour nous d’adopter le plus rapidement ces réformes pour les générations de demain trouvent en place des mécanismes opérationnels et qui tiennent compte du mérite. Puisqu’en définitive, nous aurions instauré une culture de management fondée essentiellement sur l'appréciation des compétences. L’épanouissement du personnel et de reconnaissance du mérite en dépendent.

J’associe donc ma voix à celle du Directeur général des Douanes pour féliciter et remercier l’OMD et le gouvernement suédois qui ont mis à notre disposition l’appui et l’expertise nécessaire pour nous accompagner ce processus de modernisation de nos ressources humaines.

 

Abdel Kader Sangho

Chef du Centre de formation, Expert OMD

Je pense que le Madao est un projet pertinent d'autant plus qu'il a été décidé par les Directeurs généraux des douanes de la région. Les différentes composantes sont la mobilisation des ressources, la relation entre les parties prenantes et la gestion des ressources humaines.

Ces composantes correspondent aux besoins réels des Administrations douanières de la région OMD-AOC.

 Pour notre cas spécifique, le Mali gagne en renforcement des capacités de la Direction Générale des Douanes à travers l'accompagnement dans l'amélioration de la gestion des ressources humaines par la mise en place d'un système RH basé sur la compétence.

Pour y arriver, il faut nécessairement une bonne appropriation de l'outil par l'ensemble du personnel, un leadership au niveau du top management pour un meilleur pilotage de cette réforme. Enfin, il a besoin de l'appui des pouvoirs publics.

 

 

Cdt. Mohamed Coulibaly,

Chef du Bureau des Douanes de

Kati

« Nous avons été honoré de recevoir l’équipe d’experts venue nous en entretenir autour d’un sujet d’une actualité irréfutable : la gestion des ressources humaines.

Force est de reconnaître que nous avons beaucoup appris. Le document présenté, épais de centaines de pages, était très bien élaboré. Je salue donc tous les cadres ayant participé à cette démarche. J’ai, à ce propos, deux remarques. D’abord sur le fond. Même si les premiers résultats de cette réforme sont attendus dans quelques années, il convient de penser à son financement en termes de réalisation d’infrastructures et de modules de formation adaptés à notre environnement. L’auto formation est certes une formule recommandée, mais elle doit être soutenue par un cursus académique bien structuré.

Ensuite sur la forme. Vu le volume et même l’importance du document, il aurait fallu le mettre à notre disposition bien avant la rencontre. Cela nous aurait permis de nous l’approprier. Néanmoins, nous demeurons optimistes quant à la réussite de cette vaste réforme qui vise à doter notre administration de ressources humaines bien formées et professionnellement épanouies. »

Date de début - Date de fin

-

Heure de début - Heure de fin

-

Lieu de l'événement

Mali

Coût

N/A

Catégorie

Tags

Organisateur

Douanes

Téléphone

Partager